Impacts du changement climatique sur le territoire du SAGE Loire en Rhône-Alpes

L’Etablissement Public Loire a mené une action mutualisée fin 2016-début 2017, visant à assurer et faciliter la restitution des données disponibles relatives aux impacts du changement climatique sur les territoires des 10 procédures SAGE pour lesquelles il assure le rôle de structure porteuse. L’objectif visé est de pouvoir :

  • informer les acteurs des territoires des connaissances existantes, ainsi que des impacts potentiels du changement climatique sur la gestion de l’eau et des risques associés;
  • les sensibiliser aux enjeux de l’adaptation pour leur territoire.

Sur le territoire du SAGE Loire en Rhône-Alpes, une présentation en CLE a été réalisée le 21 mars 2017 et un rapport de synthèse produit. Pour le territoire, le principal élément à retenir est la convergence des modèles vers une baisse des débits moyens de la Loire à Villerest. Pour un scénario climatique médian, les projections indiques  notamment :

  • une baisse généralisée des débits moyens mensuels  :
    – de juin à octobre : une baisse robuste,
    – de novembre à avril: un signal plus dispersé,
    – de septembre et octobre : une baisse maximale,
    – des étiages plus sévères et prolongés sur la période automnale (l’année 2017 en est une bonne illustration, les zones FLEUVE LOIRE AMONT et SUD LOIRE du département de la Loire étant encore en situation d’alerte au 2 novembre).
  • pour les autres indicateurs statistiques :
    – une baisse du module : -20.5 à -13.8% (module = débit moyen inter-annuel sur une période référence d’au moins 30 ans consécutifs),
    – une baisse du QMNA5 : -33.4 à -13.6% (QMNA5 = débit minimum se produisant en moyenne une fois tous les cinq ans).

Si ces projections sont soumises à des marges d’incertitudes importantes, elles rejoignent l’actualité immédiate et les éléments d’analyses de l’étude de la vulnérabilité du bassin Loire Bretagne conduite dans le cadre du projet de plan d’adaptation au changement climatique de l’Agence de l’eau.

Ces éléments de connaissance, ainsi que ceux issus de l’étude de type HMUC portée par la DDT 42 dans le cadre du SAGE LRA permettront de nourrir l’élaboration de la future stratégie quantitative du SAGE.